Présentation de l’association

 

 

L’Association Al Moussilia de la Musique Gharnatie à Oujda, association trentenaire, dont le siège est basé à la Maison de Jeunes Ibn Sina à la cité millénaire est dirigée par M. Badr-Eddine BELAYACHI, actuel président assurant le relais. Fondée, le 25 novembre 1985, par un groupe de jeunes fans et mélomanes du chant et musique arabo-andaloux notamment Gharnati à leur tête Haj Abdelkader OUASTI, président d’honneur, elle œuvre pour la sauvegarde de ce précieux patrimoine culturel plusieurs fois millénaire.

 

 

L’Association comprend deux classes: la première, l’école de la pépinière consacrée aux débutants qui suivent ardemment deux à trois fois par semaine des cours de chant, d’instrument et de solfège dispensés par le Jeune Redouane MENNI qui assure la pépinière fierté de l’association où est symbolisée la tradition de la transmission orale de cette musique à travers des siècles et où les plus jeunes, ayant intégré l’école touts petits espèrent confirmer leur place au sein des grands et surprennent par leur maturité artistique qui laisse admirer plein de spectateurs.  

 

 

La deuxième troupe de représentation, quant à elle, sous la direction artistique de Mohcine AZZEMOURI, professeur d’éducation musicale et fils de l’un des grands Chioukhs de cet art ancestral Feu Ahmed AZZEMOURI, est composée d’une trentaine de musiciens amateurs de différentes générations, qui s’efforcent d’apprendre davantage, année après année, des Noubas et des Q’saids dans le but de représenter brillamment l’Association dans les diverses manifestations culturelles et artistiques, aussi bien au niveau local que régional et national (célébration de fêtes nationales ou religieuses, participation dans la majorité des festivals de musique arabo-andalouse: toutes les sessions du Festival de la musique gharnatie d’Oujda, Festival de la musique andalouse de Fès et d’autres manifestations nationales) ou à l’international (Algérie: Tlemcen, Alger, Constantine, Mostaghanem, en Syrie: Damas et Halep, en Jordanie: festival de Jerash, au Bahreïn ou encore en Europe : France à travers plusieurs tournées en régions, Grèce, Pays Bas, Espagne, Portugal et Grande Bretagne).

 

 

Dotée de ses propres moyens (adhésions et dons de mélomanes et sympathisants ), elle n’a cessé de s’ouvrir sur de nouveaux horizons et de chercher des partenariats fructueux (publics-privés) PPP avec des Ministères, Wilaya, Conseils élus, Directions régionales, université et autres partenaires encourageant des projets ambitieux de promotion du répertoire Gharnati et sa vulgarisation au sein de milieux qui ne le connaissent point, d’où l’un des grands soucis et défis majeurs des membres de bureau de l’Association Al Moussilia de la Musique Gharnatie à Oujda est d’assurer cette relève avec un travail d’initiation et de conservation du patrimoine qui se perpétue avec l’obligation de garantir les cours de débutants ouverts à toute tranche d’âge, particulièrement les petits et jeunes.

 

 

Mais l’association, outre l’enregistrement dans les années passées de trois CD (3 Cds Gharnati: 1er avec l’association Oujda-Angad, le second CD Nouba Ghrib avec le support Ministère de la Culture – anthologie de la musique gharnatie au Maroc – et le troisième CD  « pont sur la mer » – nouvelle nouba ou 25ème nouba : jouée avec son compositeur français Michel MONTANARO-).

 

 

Et l’édition du Livre de son ancien directeur artistique Ahmed THANTHAOUI A/S de La Musique Andalouse dans l’Ouest Islamique objet de son doctorat édité avec l’appui de l’Agence de l’Oriental, participe, ainsi, à mettre en œuvre cette théorie de sauvegarde de patrimoine, elle assure par conséquent.

 

 

L’organisation biannuelle du Festival International de la Musique Gharnatie – Catégorie des jeunes Rabee Gharnata et dont les 4ème et 5ème éditions en 2012 et en 2014 respectivement ont eu l’Honneur et le Privilège de la Haute Sollicitude Royale et le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi que Dieu l’Assiste, qui fût un signe fort des hautes instances du pays du soutien et approbation des objectifs dessinés par l’association, notamment dans son volet de sauvegarder et pérenniser cette musique ancestrale et de contribuer à l’ancrage de cet art non seulement au niveau de l’Oriental, mais le porter à l’international.